Portrait : Le dragon

Le dragon, voilà LA créature mythique, quasiment incontournable de la fantasy. Tellement présente dans la culture occidentale comme orientale, que nous sommes en droit de nous poser la question : Les dragons ont-ils vraiment existé ?

C’est par cette question que le documentaire de la BBC « Dragons : et s’ils avaient existé … » débute. Montrant alternativement des images filmées d’archéologues au travail et des images de synthèse montrant la vie des dragons, ce documentaire retrace au fil du temps l’évolution des dragons de la préhistoire jusqu’au moyen âge, période de leur extinction. Abordant leur existence d’un point de vue scientifique, de nombreux points sur leurs capacités uniques sont ainsi expliquées. D’abord, malgré une envergure réduite les dragons arrivent à voler grâce à l’hydrogène qu’ils génèrent par leur nourriture et stockent dans des poches internes, les rendant beaucoup plus légers. La dissection d’un dragon congelé révèle des traces de silex et d’autres pierres retrouvées dans leurs dents et leur estomac confirmant l’existence d’une autre de leur caractéristique : ils crachent le feu. En expulsant cet hydrogène, les frottements des silex coincés entre leurs dents créent des étincelles qui enflamment le gaz. En crachant du feu, ils diminuent leur réserve d’hydrogène et ainsi leur capacité à voler. C’est ce phénomène qui semble avoir causé leur perte lorsque les hommes se furent suffisamment reproduits sur tous les territoires pour pouvoir les attaquer régulièrement et en nombre. Les différences entre dragons occidentaux et asiatiques sont également expliquées par l’origine aquatique du dragon oriental. Cette aptitude aquatique les préserva de la fameuse chute de météores à l’origine de l’extinction des dinosaures.

Comment parler des dragons sans évoquer Smaug, le dragon qui chassa les nains de la montagne d’Erébor dans « Bilbo le hobbit ». Smaug le doré est un dragon ailé, de couleur rouge dorée. Il possède un sens olfactif très développé, capable de capter la présence et de déterminer le nombre de nains par leur odeur. Smaug est capable de parler et de raisonner, le plaçant ainsi parmi les créatures intelligentes. Ce dragon est particulièrement méchant et avide de trésors, sensible, lui aussi, au pouvoir corrupteur de l’or. Smaug ne possède que quatre membres contrairement aux dragons de la BBC. Selon les sources, les dragons ont soit quatre pattes avec les ailes rattachées aux pattes avant, soit quatre pattes, plus deux ailes fixées sur leur dos donc /six membres en tout. À ne pas confondre avec la vyvern, qui présente des pattes antérieures et des ailes comme membres supérieurs, mais qui ne se terminent pas en une sorte de mains griffues comme Smaug. Pour revenir à Smaug, ses écailles sont particulièrement épaisses et solides le rendant quasiment invulnérable. Tolkien donne à ses dragons une longévité exceptionnelle et des temps de sommeil qui ne le sont pas moins.

Dans sa saga « L’âge du feu », Knight EE nous convie de partager la vie des dragons en commençant par la naissance de ceux-ci. Cette saga est une mine incroyable d’informations sur notre lézard que je conseille vivement à tout passionné. Sachez que tous les dragons n’ont pas des écailles, le héros du premier tome possède cette particularité, car c’est un dragon gris. Il est plus vulnérable que ses semblables, mais par contre beaucoup plus rapide. On y apprend également que les dragons mangent les métaux pour fabriquer leurs écailles et que l’or génère chez eux une dépendance très forte comme une drogue. Je n’en dévoilerai pas plus de cette saga qui m’a beaucoup appris.

Robin Hoob apporte sa pierre à l’édifice des dragons par sa série : « les cités des anciens ». Dans ces ouvrages, nous suivons le dur apprentissage de la vie de dragons nés dans des conditions difficiles. Ici, les dragons ont deux cycles de vie différents, un peu comme les insectes vivant d’abord leur vie de larve avant de se transformer. Avant d’être dragon, ce sont des serpents de mer, créant un lien fort entre les légendes des serpents de mer et ceux des dragons. Une autre particularité des dragons de Robin Hobb, est qu’il conserve leurs souvenirs dans leurs chairs et dans les cocons qu’ils fabriquent. Un dragon, consommant un cocon d’un autre ou la chair d’un dragon mort, hérite des souvenirs de celui-ci perpétuant la sauvegarde de l’expérience des anciens. Les dragons peuvent également communiquer par la parole et certains humains proches de ces sauriens, peuvent les comprendre. Robin hobb va même plus loin dans les conséquences d’un contact régulier entre dragons et humains, mais je vous laisserai le découvrir par vous-mêmes.

Même la science-fiction s’est emparée des dragons, notamment dans « la ballade de Pern » où Anne McCaffrey raconte l’aventure de terriens débarquant sur Pern et nouant contact avec des dragonnets, une race locale. Soumis à des conditions de vie difficiles, les humains modifient génétiquement les dragonnets pour accroitre leur taille et en faire des dragons. Ces créatures volent, crachent du feu, communiquent par la pensée et peuvent également se téléporter. Cette saga apporte un renouveau dans la vision des dragons par son côté futuriste et ses liens très forts entre humains et dragons.

Dans la saga d’Olgir le barde, un des personnages principaux est un dragon, ou plus particulièrement une dragonne. Dans le monde de Caltaron, les dragons sont une des espèces intelligentes les plus anciennes. Outre le pouvoir de voler et de cracher du feu, ils possèdent leur langage et leur magie propres. Leur dernière capacité, inconnue des autres races, est la métamorphose. Ils sont capables de prendre une autre apparence sans toutefois pouvoir ressembler à un modèle précis. Parfois adulés, parfois rejetés, ils tiennent toujours une place capitale et influente dans la vie de toutes les races de Caltaron.

Pour conclure, il existe une multitude de livres, de films ou de jeux traitant de cette fantastique créature, je n’ai fait qu’effleurer le sujet. Si le sujet vous a intéressé, je vous invite à poster vos commentaires afin d’entamer une discussion sur ce sujet.

Si cet article vous a plu, n’hésitez pas à commenter, à vous abonner au site, à partager ou juste cliquer sur « j’aime ».

 

Sources :
Dragons : et s’ils avaient existé… Documentaire de la BBC
Smaug le doré article de wikipédia
L’âge du feu par E.E. Knight
Les cités des anciens par Robin Hoob
La ballade de Pern de Anne McCaffrey

Laisser un commentaire