Tous les mêmes

Une fois n’est pas coutume, je vais vous interpréter une chanson orque :

Tous les mêmes

Une confrontation homme-orque qui n’est pas sans rappeler certains jeux vidéos comme Warcraft.

 

Vous les hommes, vous êtes tous les mêmes
Fier mais faible, bande de mauviettes guerrières
Si pitoyables, dès qu’on croise le fer
de nos épées, vous avez la haine qu’on vous sème
Dis-moi pitié

Rendez-vous, rendez-vous, rendez-vous au prochain affrontement
Rendez-vous, rendez-vous, rendez-vous sûrement à la prochaine guerre

Tu crois que c’était la dernière
Tu rêves qu’après notre défaite
Tu n’auras plus de guerre
On reviendra te couper la têteorque humain warcraft guerre parodie stromaë tous les mêmes
Tu diras au revoir à ta mère
Elle qui se réjouit
Et la prochaine guerre tu la perds
Cette fois-ci ça sera fini

Quoi toi aussi tu veux mourir maintenant ?
Tu te places derrière
Fais comme les autres, prends une place et puis attends
J’suis occupé

Rendez-vous, rendez-vous, rendez-vous au prochain affrontement
Rendez-vous, rendez-vous, rendez-vous sûrement à la prochaine guerre

Facile à dire que je suis méchant
Et que j’aime trop faire mal
Mais non non non c’est important
Car c’est sur les champs de bataille
Qu’on limite votre population
Mais comme toujours je n’ai pas raison
Ah oui pour les provocs, là tu es présent
Mais pour la guerre y aura des absents

Lorsque je n’serai plus véner
Si j’arrête de faire la guerre
Arrête je sais que tu mens
Il n’y a que les tiens que tu tolères

Barbare ou orque? C’est jamais bon!
Gobelin ou elfe? C’est jamais bon!
Nain ou dragon? C’est jamais bon!
Centaure ou troll? C’est jamais bon!

Rendez-vous, rendez-vous, rendez-vous au prochain affrontement
Rendez-vous, rendez-vous, rendez-vous sûrement à la prochaine guerre

Tous les mêmes, tous les mêmes, tous les mêmes et y en a marre (x4)

 

 

(note du dragon noir : Que du bon, tout le génie de Stromaë à la sauce fantasy. L’original de Stromaë se trouve ici : « Tous les mêmes »)

Si cet article vous a plu, n’hésitez pas à commenter, à vous abonner au site, à partager ou juste cliquer sur « j’aime ».

Un commentaire

Laisser un commentaire