Citation d’Olgir le barde : le bébé

bébé citation olgir barde gobelin elfe mèreMilsa nous fait la surprise d’arriver à notre réunion, un bébé dans les bras. Nos deux bardes féminines se précipitent pour l’observer de plus près. Chonia grimace discrètement avant de placer une remarque : il est si petit ! Même Torcagodelle, l’orque n’arrive pas à dire un mot gentil sur le nouveau-né et s’exclame : il ressemble à sa tante. Milsa le prend pour un compliment et elle s’approche de Garik, Filaël et moi-même, qui lâchement, sommes restés à distance. Elle nous présente le fils de sa sœur en disant : il s’appelle Gamito, il est beau non ? Avec un aplomb frisant la perfection, Filaël répond : magnifique. Garik arrive à grommeler un : ouaip. Moi, qui aie horreur des gobelins, je m’attends au pire et surprise le bébé n’est pas si moche que ça. Il a encore la peau lisse et ses difformités ne se sont pas si prononcées que les adultes de sa race. Je réussis donc à ne pas m’évanouir et répondre : très mignon, en ajoutant dans ma tête : pour un gobelin. Après le départ de Milsa, la citation était encore à trouver, perturbés que nous étions tous par cette présentation. C’est alors que Faëlil nous lance : tout gobelin ressemble à un elfe aux yeux de sa mère. La pertinence de cette citation nous convainc de la choisir malgré le risque que Milsa le prenne mal, l’hypocrisie sociale a ses limites.

Tout gobelin ressemble à un elfe aux yeux de sa mère
Jolil, accoucheur elfe

Et vous, avez-vous déjà été hypocrites en société ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.