Intervention au Collège Jean Moulin de Flines-lez-Râches.

J’ai eu la chance d’intervenir au collège Jean Moulin pendant deux séances de deux heures devant une classe de 4e.

La première session consistait à présenter la chaine du livre et ses intervenants. Utilisant mes casquettes d’auteur et d’éditeur, j’ai mélangé la synthèse de mes recherches sur ce sujet avec mon expérience. Au cours d’un échange avec les élèves, nous avons reconstitué le parcours du livre, de l’idée sortie du cerveau de l’auteur, en passant par le choix de l’éditeur, la matérialisation sous forme de livre, la distribution jusqu’à l’arrivée dans les mains du lecteur. Il s’en est suivi une série de questions sur le livre et l’intervenant. J’ai répondu au mieux de mes connaissances et espère avoir répondu à leurs attentes.

La seconde session avait pour thème l’illustration. J’ai opté pour une approche plus ludique en me mettant dans mon rôle d’éditeur et donnant celui de l’illustrateur aux élèves. Durant la 1re heure, ils ont essayé de réaliser un croquis de la couverture de livre que je souhaitais. L’échange a eu pour résultat 27 dessins différents avec pour certains des idées très intéressantes. Je leur ai ensuite montré la couverture que mon illustrateur m’avait faite ainsi que la correspondance entre lui et moi, mes explications et les croquis intermédiaires. Ils ont pu se rendre compte d’une part du travail d’un illustrateur : comprendre ce que veut son client et lui proposer des suggestions. La seconde partie de la cession a consisté à se mettre d’accord sur les termes du contrat qui nous lieraient si j’acceptais leurs dessins. D’abord, je leur ai explicité les droits qu’ils possédaient sur leur dessin en tant qu’auteur de l’œuvre, à savoir les droits patrimoniaux et les droits moraux dans le détail. Fort de ces informations, nous avons pu négocier. Je leur ai demandé quels droits me cédaient-ils, à quel prix, pour quelle durée, dans quelles zones géographiques… Ils sont durs en affaire ! Finalement, j’ai accepté les termes de deux élèves pour une somme avantageuse pour eux. Pour conclure, nous avons discuté de la société qui gère ces droits et qui apporte un complément de rétribution aux illustrateurs : l’ADAGP.

Les élèves m’ont semblé satisfaits des interventions. J’attends avec impatience leur retour écrit ainsi que ceux de leur professeur et de la documentaliste afin de pouvoir m’améliorer. Je ne manquerais pas de les ajouter ici.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.