Dès que la pioche tintera

De mon aventure au pays des nains, j’ai appris cette chanson qui raconte l’amour entre les nains, leur pioche et leur mine.

C’est pas le nain qui fait la mine
C’est la mine qui fait le nain
Moi, la mine elle m’a fait
Je m’souviens en janvier

J’ai quitté tous mes proches
Et aussi ma taverne
Pour une petite pioche
Et une belle lanterne

J’ai déserté les crasses
Qui m’disaient : Soit prudent
La mine, c’est dégueulasse
Les gobelins baisent dedans
nain olgir le barde pioche mine
Dès que la pioche tintera je repartira
Dès que les pioches résonneront nous nous en allerons
C’est pas le nain qui fait la mine
C’est la mine qui fait le nain

Moi, la mine elle m’a fait
Au dépourvu, eh ouais

J’ai eu si peur dans l’noir
Au fin fond du grand puits
J’ai pissé dans l’falzar
Et j’y ai chié aussi

J’me suis cogné partout
À errer deux journées
J’suis revenu plein de coups
J’suis mineur, c’est le pied !

Dès que la pioche tintera je repartira
Dès que les pioches résonneront nous nous en allerons

C’est pas le nain qui fait la mine
C’est la mine qui fait le nain
Mais elle prend pas la naine
Qui est moins souterraine

La mienne m’attend à l’forge
À côté des creusets
Une grosse boule dans la gorge
Et ses cheveux emmêlés

Assise sur une caisse
De minerai, elle pleure
Son nain qui la délaisse
La mine, c’est son malheur

Dès que la pioche tintera je repartira
Dès que les pioches résonneront nous nous en allerons

C’est pas le nain qui fait la mine
C’est la mine qui fait le nain
Moi la mine, elle m’a fait
Comme on fait son métier

Je f’rai le tour de la grotte
Pour voir à chaque tournant
Si les gobelins tremblotent
Chaque fois en me voyant

J’irai aux quatre saisons
Tailler toutes les roches
Et jamais les dragons
N’oublieront le bruit d’ma pioche

Dès que la pioche tintera je repartira
Dès que les pioches résonneront nous nous en allerons

C’est pas le nain qui fait la mine
C’est la mine qui fait le nain
Moi la mine, elle m’a fait
Avec mon wagonnet

Il est fier mon wagon
Il est beau le wagonnet
Presque deux pas de long
Il transporte mon minerai

Car tous les nains de Torc
De Trucar et d’Peldor
N’utilisent pas des orques
Pour convoyer leur or

Dès que la pioche tintera je repartira
Dès que les pioches résonneront nous nous en allerons

C’est pas le nain qui fait la mine
C’est la mine qui fait le nain
Moi la mine, elle m’a fait
Et puis elle m’a gardé

Ne pleure plus ma mère
Ton fils est un mineur
Ne pleure plus mon père
Je meurs de mon labeur

Regardez votre enfant
Il est parti miner
Je sais c’est pas marrant
Mais c’est sa destinée

Dès que la pioche tintera je repartira
Dès que les pioches résonneront nous nous en allerons

(note du dragon noir : pour bien apprécier le travail parodique de notre barde, vous pouvez écouter la chanson de Renaud : « Dès que le vent soufflera »)

éditions du dragon noir éditeur de romans de fantasy et de fantastique olgir barde

Si cette parodie vous a plu, n’hésitez pas à commenter, à vous abonner, à partager ou juste cliquer sur « j’aime ».

Laisser un commentaire