La magie sur Caltaron par Goltar le sage

La magie sur Caltaron

Que vous soyez humains, elfes, nains ou même gobelins, vous avez déjà tous été confrontés à la magie. N’étant pas un spécialiste dans ce domaine, je ne peux approfondir le sujet. Néanmoins, je vais essayer de vous dresser un tableau aussi précis que possible des différentes sortes de magie.

La magie divine

Tout d’abord, il y a celle d’essence divine, la plus ancienne, la plus mystérieuse et la plus puissante. Elle permet aux Dieux de créer les mondes et les créatures qui y vivent. À moins de rencontrer un Dieu, il est impossible de la voir en action. On peut toutefois voir une version mineure sous la forme de prodiges de la nature, quoique ceux-ci présentent souvent une explication plus rationnelle ou des miracles obtenus par les prêtres. La plus grande preuve de son existence et de sa puissance n’est-elle pas le principe même de la vie ?magie sorcellerie Caltaron goltar nain olgir barde

La magie primaire

En second par son importance, la composante primaire repose sur les quatre éléments que sont l’air, l’eau, le feu et la terre. Combiner ces éléments primaires permet d’accomplir de grandes merveilles. Cette magie est plus connue sous l’appellation de magie dragonique, car ces créatures sont les seules à la maitriser. Le souffle des dragons est baigné de cette magie et c’est ce qui le rend si puissant.

La magie démoniaque

Arrivée avec les démons, cette sorcellerie puise ses sources dans l’espace et le temps. Par sa composante Espace, elle permet de créer des portails à sens unique entre les mondes. Ces portails sont les points d’entrée des démons sur notre monde. Il semblerait qu’il existe également des portails reliant Caltaron à un autre monde appelé Terre. Par sa composante Temps, la magie démoniaque influe sur la décomposition, l’altération et la mort. Interdite, elle est pourtant utilisée par certains mages qui se font appeler nécromanciens.

La magie elfique

Découvert par les elfes lors de leur longue introspection suite au déclin inexpliqué de leur peuple, cette source de pouvoir porte le nom de magie elfique ou magie des sentiments. Elle consiste en la transformation de sentiments en sortilèges. La nature des sentiments utilisés influe sur les effets obtenus. Cette sorcellerie offre de nombreuses possibilités, mais avec une puissance limitée par la vitalité de son lanceur. Une rumeur circule, évoquant l’utilisation de la magie contenue dans les êtres vivants proches du mage elfe, mais rien ne me permet de l’affirmer. Par contre, l’enchantement d’objet est possible avec cette composante magique.

La magie shamanique

Il existerait une cinquième sorte, mélange de plusieurs autres existantes appelée magie shamanique. Elle serait utilisée par les orques et les gobelins. Je ne possède que peu d’informations sur le sujet, mais elle expliquerait certains prodiges de ces races comme la réputation de divination d’oracles orques ou l’obéissance absolue de certains loups envers les gobelins.

Laisser un commentaire