l’effet gros couillon

Tout le monde n’est pas forcément toujours très futé, mais certains sont des spécialistes de la connerie, c’est ce que notre barde appelle l’effet gros couillon.

Si un livre de recettes et son erreur de traduction
Déclenchent chez les elfes la fin de leur civilisation
La moquerie du bouffon sur son roi un peu bougon
Provoque pour cet idiot, cinquante coups de bâtons
Il n’y a que le sot qui s’plaint de voir sa bourse fondre
Ca ne gêne pas les marchands qui s’emploient à le tondre
Quand le seigneur se trompe c’est tout le peuple qu’on fait souffrir
C’est colossal la bêtise humaine mais elle ne cesse de s’agrandir

C’est l’effet gros couillon, petits idiots, grands imbéciles
Pourtant débile comme expression, petits crétins, gros abrutis

On t’appelle le bonnet d’âne ou tiens v’là l’autre l’idiot
Une broutille devient connerie comme dit le proverbe à propos
Si au combat tu t’endors, de pansement tu t’enduiras
Si tu mets une claque au troll, courir très vite tu devras
Si on se gave de cuissots, c’est un fait nous grossirons
Mais ça c’est l’effet cachalot, revenons à nos moutons (à nos couillons)
Allons faire un après midi une p’tite partie aux dés pipés

Puis le coup de poing du perdant alors si l’sang coule de ton nez

C’est l’effet gros couillon c’est normal fallait pas te faire chopper
Si par contre t’as plus d’argent ça veut dire que c’est toi le joueur blousé

Avec un gobelin tu t’amuses à le frapper, un poing suffit pour l’assommer
Mais si tu le rates, il va se venger, et d’un coup te v’là empoisonné
Si tu fais la tournée des bars demain tu sais que t’auras du mal
Pour rentrer à la tour, t’équiper et faire ta ronde matinale

C’est l’effet gros couillon, petits idiots, grands imbéciles
Pourtant débile comme expression, petits crétins, gros abrutis

Et le couillon rigole
Et le couillon rigole
Il s’doute de rien

Et le couillon rigole
Et le couillon rigole
Il s’doute de rien

(note du dragon noir : pour bien apprécier le travail parodique de notre barde, vous pouvez écouter la chanson de Bénabar : « l’effet papillon »)

éditions du dragon noir éditeur de romans de fantasy et de fantastique olgir barde gros couillon

Si cette parodie vous a plu, n’hésitez pas à commenter, à vous abonner, à partager ou juste cliquer sur « j’aime ».

Laisser un commentaire