Présentation des œuvres

Bonjour ami,
Le dragon noir est heureux de vous présenter ses romans, leurs points de ventes en librairie et sur internet.
Editions du dragon noir romans fantasy citation humour humoristique

Editions du dragon noir exilés passage urban fantasy romans

Le passage
Votre voisin ne dort jamais. Une de vos connaissances soulève des charges lourdes sans effort. Des passants parlent de leur pays lointain qui ne figure sur aucune carte. Des individus évoquent les humains comme une race à part.
Si vous avez remarqué ça, alors vous êtes l’un des rares à vous douter que nous partageons la Terre avec les exilés. Ceux-ci sont des gobelins, des elfes, des orques ou d’autres créatures originaires des contrées magiques de Caltaron.
Échoués sur notre terre, ils tentent de survivre dans notre monde, à leurs yeux, étrange et hostile.
Combien sont-ils ? Où vivent-ils ? Que veulent-ils ?
Sont-ils à l’origine de nos légendes ?
Existe-t-il une Histoire secrète de la Terre ?
Attention, si vous levez le voile sur leur existence, la vôtre sera changée à jamais.

Le 1er chapitre en lecture libre

Editions du dragon noir romans fantasy citation humour humoristiqueSérénade dragonique
Un troll sauvage parcourt les terres paisibles du roi Théodore,semant mort et désolation sur son passage. Délaissant sa vie tranquille de barde, Olgir se lance à sa poursuite. Durant sa quête, d’autres événements analogues se produisent. Sont-ils liés ?
Une menace plus grande pèse-t-elle sur le royaume ?
Avec l’aide de ses compagnons aussi courageux que pittoresques, réussira-t-il à rétablir la sérénité dans le monde de Caltaron ?

Privilégiant l’action et l’humour, Patrick Bert nous propose un roman original qui s’adresse autant aux jeunes lecteurs par son écriture fluide qu’aux adultes par ses références et ses traits d’esprit.
Le 1er chapitre en lecture libre : Une histoire trolle

Editions du dragon noir romans fantasy citation humour humoristiqueMélodie naine en sous-sol mineur
La mission semblait facile : ramener la princesse Gordia au royaume des nains.
Mais tout s’est rapidement compliqué.
D’abord la bagarre à l’auberge, la dette d’honneur du barde orque, la rencontre avec le sage itinérant puis l’embuscade des gobelins, l’empoisonnement de la princesse
et enfin à Dimgakor, la ville frontalière, le meurtre.Et bien, tout ça n’était rien face au péril menaçant le peuple nain.

Dans la lignée du premier tome, Patrick BERT nous replonge dans la vie trépidante d’Olgir et de ses compagnons. Après le royaume des hommes, nous visitons le territoire nain, riche en inventions et coutumes originales.
Le 1er chapitre en lecture libre : Romance et subterfuge

Editions du dragon noir romans fantasy citation humour humoristiqueAu son des jeux trollympiques
Le royaume orque de Grudaroc décide de restaurer une ancienne coutume : les jeux trollympiques.
Pourquoi cet intérêt soudain pour ces jeux désuets ?
Qu’en pensent les dragons, créateurs et organisateurs historiques des jeux ?
Les orques ont-ils une raison moins avouable de réunir tous les peuples de Caltaron ?
Reportant les recherches sur ses origines, Olgir rejoint ses compagnons, chargés par le roi de découvrir les véritables intentions des orques.

Fidèle à ses habitudes, Patrick BERT nous livre un récit fantastique et humoristique qui nous emmène à la rencontre des peuples de Caltaron et de leurs coutumes.

Chants de paix et tambours de guerre
La situation se dégrade dans le monde de Caltaron. Des conflits apparaissent aux quatre coins du continent.
Face au danger d’une guerre totale, les anciennes alliances se reforment.
Afin de soutenir le royaume nain de Torc, le chevalier de Cornouan et ses amis s’y rendent avec un puissant artefact.
De multiples embûches se dressent sur leur chemin.
Nos héros arriveront-ils à mener à bien leur mission ?

Dans ce nouveau tome, Patrick BERT dévoile une autre facette de son écriture en parvenant à mêler menace de guerre et humour pour notre plus grand plaisir.

Divine désharmonie
La guerre terminée, Olgir et ses compagnons se lancent dans des quêtes personnelles.
Seulement, ils sont vite dépassés par les évènements qui s’enchainent. Leur voyage les mène dans un territoire de légendes où ils trouvent réponse à de nombreuses questions.
Cet endroit, inconnu des hommes, est actuellement menacé par un grand péril devant lequel même les dieux semblent dépassés.
Nos héros sauront-ils faire face à cette nouvelle épreuve ?

Dans ce tome, Patrick BERT nous réserve de belles surprises par la révélation des plus grands secrets de Caltaron. Ce livre termine la série, en attendant d’autres ouvrages de cet univers.

En magasin

Arras (Pas de calais) : librairieLégendarium au 20 rue Emile Legrelle.
Lille (nord) : librairie Les quatre chemins, au 142 rue de Pierre Mauroy.
Noyelles-Godault (Pas de Calais) : Centre commercial Auchan.
Seclin (nord) : Espace culturel Leclerc, avenue de l’Épinette.
Templeuve (nord) : Centre commercial Leclerc.

Par courrier

Bon de commande Editions du dragon noir

Sur internet

En format papier, cliquer sur l’onglet Romans.

Editions du dragon noir romans fantasy citation humour humoristique

En format numérique sur le site d’amazon :

Ou en lecture par l’application Youbox :
Sérénade dragonique app.youboox.fr/share/books/139435
Mélodie naine en sous-sol mineur app.youboox.fr/share/books/139436

6 commentaires

  • Ragnar dit :

    Hey !
    Dorénavant, Olgir fait partie de mon paysage rolistique 🙂

  • Delacherie Jean Marie dit :

    OK, bien compris. Il est déjà bilingue c’est déjà très bien. Je me suis abonné mais je suis tombé sur un site anglais alors je ne sais pas si ça va marcher. On verra. De toutes façons en allant sur ton site on retrouve l’intégralité des articles. Encore merci pour ton écriture humoristique qui ressemble à la mienne.

  • Delacherie Jean Marie dit :

    Bonjour Patrick, nous nous sommes rencontrés à Auchan Noyelles Godault le week-end dernier. J’avais acheté le tome 1 que j’avais dévoré le lendemain matin. Je suis donc revenu samedi pour acheter le tome 2 que j’ai avalé dans la foulée. Je suis déjà en manque des aventures olgiresques de notre héros (un mélange d’Arsène Lupin, de Zorro et de Don Quichotte). Un vampire peut mourir à force de se faire du mauvais sang!!! Une des nombreuses phrases en tête de chapitre que j’adore et que je lis en priorité. Toutefois je suis déçu de ne pas avoir retrouvé dans le chapitre Rokenne troll attitude une chanson de notre barde national « Jauni Al, le barde » et aussi de ne pas avoir cité lors du banquet organisé par le roi Gundar, la chanson en l’honneur de Gordia par le barde noir Charles Ré. Je te pardonne, mais que cela ne se reproduise plus!!! Fais moi signe lorsque le tome 3 sera paru. A bientôt.
    Jean Marie Delacherie

    • dragon noir dit :

      Bonjour Jean-Marie,
      Merci pour ce commentaire qui me fait très plaisir. En ce qui concerne notre barde national « Jauni Al », Olgir y travaille et proposera sans doute une parodie lors des prochains volumes. Par contre pour « Charles Ré », Olgir ne parlant pas que le langue commune et l’orque, il rencontre de sérieuses difficultés à parodier ses œuvres. En attendant le tome 3 des aventures d’Olgir, tu peux t’abonner au site et ainsi recevoir les nouveaux textes parlant du monde de notre barde.
      A bientôt,
      Le dragon noir

Merci de laisser un commentaire.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.